Au cours des années 2000 et 2005, nous avons mené des études détaillées de la circulation
sur la RCEA portant sur les périodes 1994-1998 et 1999-2003 . Fondée sur des données
chiffrées, cette étude montre bien clairement que le réseau RCEA répond à des besoins
nationaux et internationaux de déplacements et de transports.
Un trafic intense et en forte progression
Fournis principalement par les Directions Départementales de l’Equipement, les chiffres de cette étude
révèlent en 1998 une circulation moyenne pondérée sur l’ensemble du réseau de 11 486 véhicules
par jour… Un chiffre déjà important, qui se confirme particulièrement sur certaines portions du tracé
de la Route.
Sur le « tiers central » de la RCEA, offrant un unique itinéraire, le nombre de véhicules par jour est passé
de 8587 véhicules/jour en 1994 à 11402 véhicules/jour en 2003, ce qui représente une augmentation
de 32,8% ! A titre de comparaison, la circulation sur l’ensemble du réseau routier français n’a augmenté
que de 1,7% par an (soit 15,3 % en 9 ans).
Ces chiffres soulignent l’attrait de la RCEA, tant pour les véhicules particuliers que pour les poids lourds…
Une importante proportion de poids lourds
Quand la part des poids lourds dans le trafic représente 12%
de la circulation sur l’ensemble des routes françaises, le tracé de la RCEA
en subit une proportion de 18,6%, qui monte même à 29%
sur le « tiers central », à peine à moitié en 2x2 voies. Des chiffres
qui révèlent l’inadéquation des équipements face au développement économique.
D’autant plus, si l’on considère les chiffres que nous ont livrés
les dernières décennies. Ce trafic provient en effet en majeure partie
du développement des échanges entre l’Espagne et le reste de l’Europe…
et l’on a observé, sur la période 93-99 une hausse de 79% des poids
lourds qui traversent l’Aquitaine, ainsi qu’un doublement des PL
à la frontière au Biriatou…
Il semble clair, à l’ARCEA, que l’inadéquation de la route n’empêchera pas la progression du trafic
des poids lourds, qui trouvent sur son tracé des pentes modérées, et donc un intérêt économique
apprécié. On peut le dire : en ce qui concerne le transport de marchandises est-ouest, si rien ne change,
la thrombose est assurée !
ARCEA - Tél.: 03 85 38 36 08 - Fax 03 85 38 60 55 - e-mail :